01 56 41 55 04

Formation professionnelle : Combiner l’intérêt du salarié et l’intérêt de l’entreprise

par Odile Denis,
secrétaire nationale CFDT FGMM métallurgie,
Vice-présidente OPCA

Concernant la formation professionnelle tout au long de la vie, et plus généralement l’acquisition et l’actualisation des compétences professionnelles, certains besoins sont partagés entre employeur et salariés, mais d’autres sont spécifiques aux salariés et sont moins souvent couverts.

Les formations nécessaires d’adaptation au poste, et a fortiori les formations règlementaires obligatoires, sont le plus souvent assurées dans les entreprises où la fonction RH est correctement remplie. Dans les entreprises où l’évolution des compétences est considérée, à son juste niveau, comme un investissement nécessaire à leur bonne marche et leur compétitivité, les formations pour des besoins moyens termes, promotionnelles ou de passerelles entre métiers de l’entreprise peuvent être prises en charge.

Par contre, il est extrêmement rare que le salarié ait à sa disposition des informations sur l’adéquation entre une formation du plan de l’entreprise et les besoins en compétences du marché du travail. Il reste encore beaucoup de progrès à faire dans ce domaine. Le nouveau CEP (Conseil en Evolution Professionnelle) pourrait remplir cette fonction, mais pour cela il devra disposer des informations suffisantes.

Sorry, the comment form is closed at this time.