01 56 41 55 04

Les échanges entre directions en amonts des projets

Benoit OSTERTAG est membre du Conseil d’administration de Renault, il est administrateur salarié. Il témoigne ici des échanges entre directions en amonts des projets chez Renault.

« La politique d’innovation de Renault et le plan de recherche associé se
construisent à partir d’échanges partagés entre la direction de la recherche, la direction du marketing et du produit qui captent les attentes des marchés et des clients, la direction du design et celle de l’ingénierie. Le plan projets recherche qui se construit est donc déjà inscrit dans une perspective partagée. Si le pilotage du budget est du rôle de la direction de la recherche, la réalisation concrète des projets irrigue toute l’ingénierie produit et process : tous les secteurs métiers sont impliqués dans des projets pour animer, valider.
Cela contribue à faire avancer les connaissances, et à intégrer des projets à maturité suffisante dans les développements de véhicules : l’entreprise se donne pour objectif l’entrée de 15 innovations dans nos véhicules chaque année.
Pour la rémunération des innovations, des primes existent avec des points individuels mais ce ne sont pas des objectifs dans la structure de rémunération. Des primes collectives sont distribuées si le brevet est déposé.

Les moteurs de l’innovation sont :

  • la recherche d’une plus grande sobriété en émissions de CO2 (véhicules électriques zéro émission mais aussi véhicules thermiques par la recherche de nouveaux matériaux plus légers par exemple pour répondre aux normes de dépollution),
  • les véhicules autonomes et connectés
  • améliorer la vie à bord et la sécurité

Des structures extérieures comme les pôles compétitivité (exemple Movéo), les chantiers mis en place par le gouvernement Programmes d’investissement d’avenir (véhicule 2l /100 km ou véhicule autonome), ou encore les synergies avec Nissan sont autant d’opportunités d’ouverture sur des sujets et des moyens partagés.
L’entreprise se donne des objectifs en terme de brevets qui incitent les salariés dans les équipes métier à proposer des bonnes idées en lien avec le projet dans lequel ils sont associés. Des équipes métiers sont composées d’experts dans un domaine : par exemple la carrosserie, ils connaissent bien la technologie. Ce sont des ingénieurs très opérationnels, en lien avec les fournisseurs : de très bonnes idées émergent souvent de ces équipes. »

Sorry, the comment form is closed at this time.